Les avoirs de la prévoyance professionnelle obligatoire ainsi que le capital de libre passage sont partagés en deux en cas de divorce. Cette division ne concerne toutefois que la part des avoirs de prévoyance accumulés pendant la durée du mariage.