Si tu émigres à titre définitif pour t’établir dans un Etat membre de l’UE ou de de l’AELE dans lequel tu es aussi soumis à l’obligation de cotiser aux assurances sociales, le versement du segment obligatoire du capital de libre passage n’est pas possible. Cette part reste sur ton compte de libre passage jusqu’à l’âge de la retraite. En revanche, tu peux prélever le segment surobligatoire si tu quittes définitivement la Suisse.

Si tu élis domicile dans un Etat qui n’est pas membre de l’UE ou de l’AELE, tu peux prélever l’intégralité du capital de libre passage.

Tu n’es pas au clair si tu es soumis à l’obligation de cotiser aux assurances sociales à ton nouveau lieu de domicile? Renseigne-toi auprès du fonds de garantie LPP.