Toutes les stratégies VIAC recourent aux fonds indiciels et aux ETF. Le critère distinctif de ces instruments est le négoce. S’agissant des fonds indiciels, les souscriptions et les rachats de parts ont lieu une fois par jour et sont exonérés du droit de timbre (marché primaire). S’agissant des ETF (Exchange Traded Funds), ils sont directement négociés en bourse (marché secondaire). Les fonds indiciels et les ETF se fondent dans la plupart des cas sur un indice (p. ex. le SMI pour les actions suisses) et reproduisent l’évolution de cet indice le plus fidèlement possible. Leur gestion a pour but de refléter l’indice sous-jacent et non de le surpasser activement, raison pour laquelle on parle de fonds passifs. Les fonds de placement passifs sont avantageux pour les investisseurs qui cherchent une option de placement à peu de frais, à long terme, touchant un marché entier en une seule transaction.